Un nouvel édifice, voilà la seule solution.

Au départ, nous avions étudié la possibilité de moderniser l’actuel Playhouse pour en prolonger la durée de vie. Après tout, ici, on aime cet édifice. Cependant, des études ont démontré que les coûts seraient déraisonnables et les résultats, imprévisibles. Un choix irresponsable. Nous nous retrouverions avec des installations de moindre envergure, offrant moins de choix, de possibilités de revenus et de services. La solution consiste donc à construire un nouvel édifice, dans des limites budgétaires que la communauté peut s’offrir. Les artistes auront ainsi davantage de possibilités de spectacles et la population profitera d’un « salon communautaire » à la fine pointe de la technologie, dans un centre-ville qui fait l’objet de plans de développement ambitieux.