Un centre des arts de la scène régional, un avantage énorme pour l’économie

pac-concept-sketch-at-king-and-regent.jpg

Selon un rapport d’un économiste de l’Université de Moncton, la construction d’un nouveau centre des arts de la scène régional en remplacement du Playhouse de Fredericton créera 714 emplois et injectera plus de 141 millions de dollars dans l’économie.

L’étude, commandée par le Playhouse et financée par la Ville de Fredericton, a examiné non seulement les répercussions à court terme de la construction du projet, mais aussi les effets à long terme de son fonctionnement et de son utilisation. Pierre-Marcel Desjardins, l’auteur de l’étude, a utilisé un modèle d’entrées-sorties pour quantifier le nombre d’emplois directs et indirects qui seront créés, les dépenses totales et la contribution au PIB. Le rapport quantifie également les revenus pour les gouvernements fédéral et provincial par suite de la construction et du fonctionnement d’un centre des arts de la scène.

 Télécharger l’analyse des retombées économiques

Télécharger l’analyse des retombées économiques

Le rapport estime que le fonctionnement et l’utilisation continus de l’installation projetée créeraient 101 emplois permanents supplémentaires et une injection annuelle de 15,5 millions dans l’économie.

« Il est important de comprendre l’impact économique de ce projet, explique le directeur général du Playhouse, Tim Yerxa. D’après de précédentes études, nous savons que le remplacement du Playhouse ne devrait pas seulement viser à conserver ce que nous avons déjà, mais aussi participer à l’atteinte des objectifs de développement économique de la ville et de la région. »

Le milieu des affaires de Fredericton a adopté le projet à bras ouverts. Le directeur général de Downtown Fredericton, Bruce McCormack, affirme que la construction d’un nouveau centre des arts de la scène aura un effet positif sur les entreprises du centre-ville. « Aucun autre projet n’aura un plus grand impact sur le centre-ville que celui-ci, déclare M. McCormack. Le fait que ce soit un investissement dans l’infrastructure culturelle est doublement positif. Les arts et les divertissements font du centre-ville un endroit où il fait bon aller. Nous accordons résolument notre soutien à ce projet et nous sommes ravis de le voir se mettre en route. »

Krista Ross, directrice générale de la Chambre de commerce de Fredericton, affirme que son organisme, qui représente plus de 900 entreprises locales, appuie pleinement le projet. « Ce projet créera des emplois. C’est une excellente nouvelle pour les entreprises et l’économie locales, explique Mme Ross. Mais ce qui est sans doute plus important, c’est que lorsque les infrastructures et les offres culturelles seront solides, notre région présentera encore plus d’attrait comme lieu où établir et développer les entreprises. Ce projet va s’appuyer sur nos forces existantes, en plus d’améliorer notre avantage concurrentiel. »

M. Yerxa fait remarquer que, si les effets économiques analysés par M. Desjardins sont quantifiables, les retombées économiques supplémentaires que le nouveau centre des arts de la scène régional engendrera auprès de la communauté ne peuvent être mesurées immédiatement. « Le nouveau centre hissera la région au rang des endroits créatifs et dynamiques où il fait bon vivre et faire des affaires. C’est là l’essence même de l’influence considérable du projet sur la vitalité économique de notre région ».

Pour plus de renseignements, télécharger l’analyse des retombées économiques.